28 mars – Ange Pottin présente son livre “Le nucléaire imaginé : le rêve du capitalisme sans la Terre”

Conférence de Ange Pottin à propos de son livre Le nucléaire imaginé : le rêve du capitalisme sans la Terre (La Découverte, 2024).

de 17h à 19h en salle 425 du bâtiment Droit-Lettres de l’université de Bourgogne (2 boulevard Gabriel, Dijon. Entrée libre, tout public)

Une rencontre organisée par le département de philosophie de l’université de Bourgogne et l’Atelier d’écologie politique “Penser les transitions”


La relance d’un nucléaire estampillé ” vert ” interroge alors qu’une série de graves problèmes mine depuis plusieurs années cette industrie en équilibre précaire : stockage des déchets, corrosion, saturation des piscines, désorganisation, conflits. Comment cette technologie controversée, fragile et vieillissante apparaît-elle à nouveau comme une perspective d’avenir ?
Pour tenter de la faire renaître, ses promoteurs s’appuient sur un ancien et puissant imaginaire : celui d’une technologie ” sans la Terre “, capable de libérer l’expansion économique de ses conditions matérielles.
Ce nucléaire imaginé – apparu dans l’après-guerre chez des ingénieurs grisés par un nationalisme technologique, entretenu par des économistes soucieux de croissance et de compétitivité, relayé dans les arènes internationales pour y vendre et y défendre des marchandises contestées – a mobilisé et justifié la production en masse de machines, de matériaux, de résidus et d’installations contaminées.
Le nucléaire imaginé est exemplaire d’une contradiction qui traverse plus généralement le capitalisme industriel : en promettant l’indépendance vis-à-vis de la Terre, il étend sans cesse sa pesante emprise terrestre. L’héritage qu’il nous lègue est encombrant : une infrastructure colossale et toxique qu’il faudra bien, un jour ou l’autre, démanteler.

Ange Pottin est agrégé et docteur en philosophie de l’École normale supérieure de Paris. Ses recherches articulent philosophie des techniques et Science and Technology Studies, et sont notamment consacrées aux industries énergétiques et chimiques, leur matérialité, leurs imaginaires, et l’héritage résiduel qu’elles nous lèguent.



Citer ce billet
ateliertransitions (2024, 22 février). 28 mars – Ange Pottin présente son livre “Le nucléaire imaginé : le rêve du capitalisme sans la Terre” Penser les transitions. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vvyo

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search